0
Connexion

Jessica Pommier, la globetrotteuse auvergnate

le 18 mai 2018

Nous avons rencontré Jessica, globe-trotteuse qui s’aventure seule de pays en pays. Dans cette interview, Jessica fait le lien entre ses voyages et sa terre de naissance, l’Auvergne !

mesptitsboutsdumonde

Peux-tu te présenter toi et ton blog ? Depuis combien de temps écris-tu, à quel sujet et pourquoi ? 

"Je suis Jessica, je suis Auvergnate issue de Murol et j’ai crée le blog il y a deux ans, à l’occasion d’un grand voyage. Pour retracer l’histoire, c’est suite à mes études dans l’école de commerce de Clermont que je suis partie travailler à Paris. Là-bas, l’idée d’un projet est née ; je travaillais sur les programmes jeunesse et je me suis rendue compte qu’il n’existait pas de programme culturel pour les enfants. J’avais envie de créer un « j’irai dormir chez vous » pour les enfants ! En parallèle, j’ai toujours eu ce rêve de partir sur du long-terme. Je voulais donc lier projet pro et perso, et puis un jour j’ai posé ma démission et rendu mon appartement ; ma décision était prise ! C’est comme ça que le blog Mes Ptits Bouts Du Monde est née.

Le 1er Octobre 2015 je suis partie en Malaisie et me lançais pour un épisode vidéo par pays à mettre en ligne sur ma page, pendant un an. Il ne me restait qu’à voir si ça plaisait aux gens. Au final ça a plu à un public beaucoup plus large que prévu, surtout des femmes. Elles avaient envie de voir quelles étaient les coulisses du voyage d’une nana seule, et j’ai essayé de tout partager, même mes galères, mais en véhiculant toujours du positif ! Aujourd’hui on est un peu plus de 30 000 sur ma page Facebook."

Est ce qu’on aime rentrer dans sa région quand on revient de longs voyages comme les tiens, et pourquoi ?

"Je suis super contente d’être rentrée en France. Beaucoup pensent que je suis dégoutée, mais pas du tout ! Déjà, j’ai choisi de rentrer en Auvergne et non pas à Paris, parce que j’avais ce besoin de nature. J’aime cette idée de vivre en ville, de prendre la voiture et d’aller se connecter à la nature ! Voir les lacs, les cascades, ... Plus jeune, j’ai passé tous mes étés à me baigner dans les cascades glaciales d’Auvergne. D'ailleurs, c’est la première chose que j’ai faite en rentrant !"

mesptitsboutsdumonde

Tu es auvergnate, cite nous 3 qualités de la région pour des voyageurs de passage qui ne connaissent pas du tout l’Auvergne ? 

"L'Auvergne, c'est un des secrets les mieux gardés de France pour moi.

Premièrement, tu es central par rapport à la France ! Maintenant, j’ai des copains un peu partout en France ou à l’étranger et je les invite facilement en Auvergne. On est proche de tout. 

Ensuite, j’aime le côté authentique de l’Auvergne ! J’arrive à la regarder avec des yeux de voyageuse depuis que je suis rentrée, il y a beaucoup de coins typiques de la France, j’adore aller me balader dans les petits villages comme Besse ou Boudes, et voir des choses que je ne voyais pas avant, comme notre Colorado Auvergnat ! C’est comme un voile qui s’enlève. On peut même aller se baigner dans des sources d'eau chaude quand on connaît bien la région ! Vers le Mont-Dore, j'adore me rendre dans l'une d'entre elles. C'est spartiate, l'eau de la rivière à côté est glaciale, mais la source est bouillante. Il vaut mieux y aller en hiver quand tout est recouvert de neige. Là, on ressent vraiment qu'on est sur une terre volcanique, et que ça chauffe sous nos pieds. Le bonheur ? se jeter dans la rivière d'à côté et se sentir vivante !

Pour terminer, je suis attachée à la richesse du patrimoine, à la fois culturel et gastronomique ! On a de beaux châteaux avec une véritable histoire à raconter. J'ai grandi au pied du Château de Murol et je me sens attachée à son histoire que le village s'attache à faire revivre du mieux possible. Et quand on dit que l'Auvergne est un plateau de fromages, c'est vrai. Je raffole des fromages ! C'est toujours ce qui me manque le plus en voyage ! Mon chouchou ? C'est le Cantal, quand il est vieux et qu'il pique un peu la langue."

Livre nous le spot auvergnat où tu préfères te ressourcer ! 


"La cascade d’Égliseneuve-d’Entraigues ! C’est à coté d’un tout petit lac, il faut descendre dans la forêt pour l’atteindre et c’est un vrai trésor, elle est belle à toutes les saisons. L’été on s’y baigne puisqu’il y a une vasque où se tremper, on pique nique… A l’Automne, les couleurs qui l’entourent sont sublimes ! Il n’y a jamais personne, c’est vraiment mon coin préféré en Auvergne."

Quel serait ton plus beau souvenir en Auvergne ? 

"En Auvergne, on a la chance d'avoir l'un des plus beaux ciels de France. Quand on est dans les montagnes, il y a très peu de pollution lumineuse et par temps clair en Août, le ciel est à couper le souffle. Chaque été je passe des heures allongée dans l'herbe à observer les étoiles. D'ailleurs, lors d'une nuit sans lune, très noire, j'ai même décidé d'amener ma filleule voir sa première étoile filante."

"On s'allonge alors sous des tonnes de couvertures et, cette nuit là, ce ne sont pas moins de 15 étoiles filantes qui ont illuminé le ciel devant nos yeux... Nous n'avions même plus assez de voeux en stock ! Oui, l'Auvergne a un des plus beaux ciels de France... il n'y a qu'au Chili que j'ai vu un ciel plus étoilé encore, dans le désert d'Atacama."

« L’Auvergne a l’un des plus beaux ciels de France. Quand on est en montagne,  il y a très peu de pollution lumineuse […] » .

On remercie Jessica pour cette interview ultra complète et pour ses petits trésors dévoilés. Nous vous invitons à découvrir son projet "Va voir ailleurs si j'étudie", une websérie en collaboration avec l'ESC Clermont-Ferrand où Jessica s'immisce dans la vie d'un étudiant à l'étranger. On est fan du concept et on vous souhaite un très bon voyage en sa compagnie ! 

auteur

Joséphine

Joséphine est community et content manager chez Woom et bosse dur, du haut de ses “9 mois de carrière”, pour vous surprendre tous les jours.

Me suivre