0
Connexion

Le bien être au travail : définition, chiffres et prévention

le 13 avril 2018

Le bien être au travail est un facteur de productivité et de performance plus qu’important. Pour le salarié, il s’agit d’un critère qui garantit son épanouissement personnel et sa reconnaissance sociale. S’il se sent à l’aise au travail, il se sent aussi utile, et surtout, il peut éviter le burn-out.

Bien être au travail définition

C'est quoi le bien être au travail ? Le bien-être des travailleurs peut être traduit comme un état d’esprit global et subjectif. Il correspond notamment à des facteurs identifiables qui ont une influence certaine sur la qualité de vie des salariés au sein de l’entreprise. Le bien être au travail définition OMS est un état d’esprit traduit par une harmonie entre les compétences, les attentes et les aspirations du travailleur d’un côté, et les contraintes et les possibilités de l’environnement de travail de l’autre. Toujours dans le cadre du bien être au travail définition OMS, les facteurs les plus importants s’avèrent être la sécurité ainsi que l’hygiène des locaux, la protection de la santé des employés, les conséquences physiques et psychosociales des attributions de tâches des salariés, et enfin, le design et l’esthétisme de l’espace de travail. Avec ces détails, se poser la question "c'est quoi le bien être au travail" n'a plus raison d'être.

Bien être au travail en chiffres

Les Français figurent encore à la queue du classement du baromètre du bien-être au travail. L’Hexagone est à la douzième position, pour un pays développé. Elle est nettement loin derrière l’Inde qui détient un score de bien être au travail de 88 %, les USA à 77 % et l’Allemagne à 75 %. Concernant l’épanouissement, elle devance tout de même le Japon qui a un taux au-dessous de 44 %. Ces chiffres résultent du fait que les dirigeants des entreprises françaises ont l’habitude de négliger les signes d’attention adressés à leurs collaborateurs. Cela est valable aussi bien en terme de reconnaissance qu’en investissement dans la formation. Bref, la gestion personnalisée des compétences n’est pas encore avancée en France selon le baromètre du bien-être au travail.

bien être au travail
"Il est primordial de privilégier le bien-être des employés. [...] Il s’agit d’un enjeu prioritaire pour optimiser la performance de chaque employé et la production par la même occasion."

Les activités bénéfiques au bien-être des salariés

Il est primordial de privilégier le bien-être des employés. Pour cela, il faut opter pour les meilleurs leviers d’actions. Il s’agit d’un enjeu prioritaire pour optimiser la performance de chaque employé et la production par la même occasion. Le bien être au travail et performance sont indissociables. C'est devenue une obligation pour l’employeur car bien être au travail et performance économique ainsi que bien etre au travail et performance de l'organisation vont ensemble. Effectivement, bien être au travail et performance économique ainsi que bien etre au travail et performance de l'organisation permettent d'assurer un résultat efficient, La reconnaissance est un facteur important qui est bénéfique au bien-être. Il revient au manager de le montrer aux salariés, d’autant plus que cela peut créer une motivation certaine.

D’autre part, l’évolution de carrière peut améliorer le bien-être au travail. Elle est un critère d’épanouissement incontestable. L’entreprise doit accompagner ses salariés dans ce sens, en leur proposant des formations adéquates pour mieux accomplir leur nouvelle mission. D’un autre côté, il faut trouver le moyen de mettre en place un plan d'action bien-être au travail et gestion du stress. Cela peut être effectué par le biais de l’amélioration du cadre de travail, un petit cadeau pour remercier les collègues, ou des sorties collectives pour favoriser bien-être au travail et gestion du stress. Bref, le bien être au travail et productivité riment avec rentabilité. En l’occurrence, il faut toujours établir un plan d'action bien-être au travail pour ses employés. Bien être au travail et performance, ainsi que bien être au travail et productivité sont inséparables.

Les bonnes pratiques pour éviter le burn-out

Le bien-être au travail est le meilleur moyen d’éviter le burn-out et de préserver en même temps son équilibre professionnel et personnel. En premier lieu, il faut réinvestir le cercle familial, amical et intime, afin de se ressourcer et de prendre du recul par rapport à son métier. Cela constitue des ressources qui permettent d’éviter le stress professionnel. La pratique d’une autre activité, peut aider à se défouler et à aérer son esprit car sport et bien etre au travail sont subsidiaires. Sport et bien-être au travail sont complémentaires. Il est aussi important d’apprendre à trouver du temps pour se reposer totalement sans rien faire. Outre cela, l’évolution permanente, par le biais des formations pour améliorer ses compétences et pour pouvoir se réorienter au besoin, est nécessaire. Enfin, le temps de repos idéal à respecter est de 7 heures par nuit. Une bonne hygiène de vie est à adopter. De temps à autres, il faut s’écarter de toute connexion technologique pour retrouver le bien-être au travail.

auteur

Joséphine

Joséphine est community et content manager chez Woom et bosse dur, du haut de ses “9 mois de carrière”, pour vous surprendre tous les jours.

Me suivre