Avis sur le shiatsu : j’ai testé pour vous !

le 15 février 2021

S’il est célèbre de nom, le shiatsu n’est pour autant pas un type de massage si pratiqué que ça. Et pour cause ! Lorsque j’ai rencontré Emmanuelle, praticienne en shiatsu, elle m’a expliqué avoir suivi une formation de 4 ans à l’Ecole du Shiatsu Thérapeutique de Paris avant d’exercer. Quatre ans ! Tout s’explique… Du coup, comme chez Woom, on aime savoir de quoi on parle, je me suis dévouée pour tester ce massage pas si commun que ça : le shiatsu.

Une séance de shiatsu, comment ça se passe ?

Emmanuelle m’a donné des consignes avant de venir : j’ai donc apporté des vêtements amples et souples, puisque le shiatsu se pratique habillé. Mais je n’en sais pas beaucoup plus sur ce qui m’attend.

Une fois en tenue, elle me fait m’allonger sur un matelas au sol. Et là, surprise, elle prend mon pouls ! En réalité, elle m’explique qu’elle commence par un bilan énergétique.

Je n’ai pas le temps de lui demander de précisions qu’elle me dit que je dois sûrement ressentir en ce moment une grande fatigue psychique, quelque chose de pas bien digéré sûrement… Ah oui, oui, c’est vrai, je ne me sens pas tant fatiguée physiquement que psychologiquement. Mais qui ne l’est pas en 2021 ?

Puis elle ajoute que tout va bien côté cœur, poumons et système digestif, mais que mes problèmes de rein ont sûrement des conséquences sur mon bien-être.

Je suis bluffée. Je ne connais pas Emmanuelle, mais j’ai effectivement un rein défaillant depuis ma jeunesse, et je suis épatée qu’elle puisse le découvrir en tâtant mon pouls. Pas de doute, elle connaît son métier !

Je lui parle alors de mes problèmes de dos, de sommeil, et elle me garantit que ce ne sera bientôt plus qu’un lointain souvenir. Allons bon ! Voyons un peu ça…

Concrètement, Emmanuelle a effectué de nombreuses pressions, plutôt douces, sur toutes les zones de mon corps : pieds, mollets, cuisses, ventre, bras, mains, tête, épaules et dos. La plupart de ces pressions n’ont pas été douloureuses, à l’exception de quelques pressions sur le ventre et sur le dessus du crâne. Mais Emmanuelle avait l’air de le savoir, car en les faisant elle m’a demandé de lui dire à quel moment la pression ne devenait plus supportable, et ce sont les seuls moments de la séance où elle m’a posé la question. Impressionnant !

Les effets du shiatsu

A la fin de ma séance de shiatsu, Emmanuelle me dit que je vais être très fatiguée dans la journée et encore le lendemain, mais que mon énergie reviendra progressivement après.

A vrai dire, je n’aime pas trop ce type de déclaration, qui me paraît être toujours une façon de convaincre la personne massée que le massage a été efficace, et celui ou celle qui a reçu le massage va alors attribuer la moins manifestation de fatigue comme un effet du shiatsu et s’auto-convaincre de son efficacité.

Mais là, je dois dire qu’il m’est arrivé une chose rare : j’avais fait cette séance de shiatsu le matin, après mon petit-déjeuner. Et il m’a été difficile de tenir jusqu’au déjeuner ! Après le déjeuner, je n’ai pas pu m’empêcher de faire la sieste

Mais ce n’est pas tout ! Sur les coups de 19 heures, j’ai à nouveau ressenti un gros coup de barre, et il m’a été à nouveau très difficile de tenir jusqu’à 21 heures… heure à laquelle je dormais littéralement debout.

Mon avis sur le shiatsu en bref 

Mon avis sur le shiatsu ? C’est définitivement une pratique déroutante, mais certainement pas une pratique de charlatans pour autant ! Déroutante, parce que le shiatsu n’est pas un massage à proprement parler. Je le classerais plutôt dans les soins du corps à visée thérapeutique, s’il fallait vraiment le mettre dans une catégorie.

Dans le shiatsu, point de papouilles, ni de grands mouvements enveloppants ou en profondeur. On travaille, vous l’avez compris, par pression des pouces sur des points énergétiques du corps.

Le shiatsu ne conviendra donc pas aux personnes qui cherchent un pur massage relaxant, au cours duquel on ressent un bien-être immédiat, notamment grâce à des étirements ou des malaxages des muscles, qui ont tendance à apporter un soulagement instantané des douleurs musculaires.

Mais à ceux qui recherchent un véritable équilibrage énergétique, un travail global sur l’harmonisation du corps et de l’esprit, une approche tant préventive que thérapeutique, je dis : foncez !

Le shiatsu me paraît en effet être une technique dont l’efficacité est redoutable et apporte de véritables bienfaits qui peuvent se cumuler à ceux, plus évidents car plus immédiats, des massages relaxants ou des massages toniques que l’on a plus l’habitude de pratiquer dans les pays occidentaux.

auteur
Déborah

Maman de jumeaux, Déborah considère aussi Woom un peu comme son bébé car elle passe son temps à optimiser les activités sur le site pour vous offrir la meilleure expérience possible.