Canyoning, randonnée aquatique : quelle difference ?

le 11 février 2020

Aquarando, coasteering, hydrospeed... Les dérivés du canyoning ne manquent pas ! Vous êtes un peu perdus ? Nous vous expliquons la différence entre randonnée aquatique et canyoning.

Le canyoning, qu'est-ce que c'est, déjà ? 

Idéal si vous êtes en recherche d'adrénaline, vous évoluez au milieu de cascades et de gorges, vous sautez du haut de plongeoirs naturels et glissez sur des toboggans façonnés par la nature. 

Véritable sport aquatique à sensations, le canyoning vous fait sortir de votre zone de confort. Entre descentes en rappel et nage en eaux vives, cette activité est un mix de plusieurs pratiques qui, à elles seules, peuvent être désignées par différents noms. On peut notament parler de la randonnée aquatique aussi appelée aquarando.

canyoning

L'aquarando, une version plus tranquille du canyoning...

La randonnée aquatique désigne, comme le canyoning, le fait d'évoluer entre l'eau et la roche, alternant entre nage et marche. Quelle différence ?

L'aquarando exclue les aspects que l'on pourrait qualifier d'extrêmes en matière de verticalité retrouvés en canyoning. Ainsi, vous n'utilisez en général aucune corde et ne trouvez pas de descentes en rappel. C'est finalement un moyen plus ludique et moins sportif de découvrir les rivières et espaces accessibles des canyons. 

Attention, beaucoup d'expériences en canyoning de niveau facile sont, en réalité, des itinéraires de randonnée aquatique. De l'eau translucide, des décors de forêt tropicale, quelques obstacles... Les deux expériences se ressemblent mais ne sont pas exactement les mêmes !

aqua rando

À ne pas confondre avec :

  • La randonnée palmée (ou snorkeling) : Et non, vous ne pataugez pas en rivière vos palmes aux pieds... Cette activité n'est autre que l'observation des fonds marins à l'aide de palmes (du coup), d'un masque et d'un tuba. C'est un loisir subaquatique, rien à voir avec la randonnée aquatique ! (On est d'accord avec vous, ça porte à confusion.) 

  • Le coasteering : On peut définir le coasteering comme du canyoning côtier. Cette activité désigne la traversée d'une côte rocheuse à pieds. Comme le canyoning, elle inclut nage, marche, escalade, sauts ou encore rappel, mais ne se déroule pas dans un canyon. 

  • L'hydrospeed : ce nom qualifie simplement la nage en eaux vives et la descente de cours d'eau rapide. Vous êtes protégés d'une planche en mousse ou en plastique, vous servant de support et vous protégeant de la roche. 
randonnée aquatique

Vous savez tout ! Entre aquarando et canyoning, à vous de choisir... Vous trouverez bien l'itinéraire de vos rêves 😊

Prêts à tenter l'aventure ? Retrouvez les meilleurs spots de canyoning et d'aquarando, ville par ville : 

auteur
Julie

Julie est communication et content manager chez Woom. Elle déniche pour vous le meilleur des loisirs et vous fait découvrir des activités plus insolites les unes que les autres.